«Querelles linguistiques»

edito_15novembre1929_400

Courrier 15 novembre 1929

1929_22novembreClairon_1100

Clairon 22 novembre 1929

←  «Ce mot “parquement”» [Il faudrait qu’il disparaisse des affiches dans nos rues – Le mot stationnement est celui qui s’impose – À travers les dictionnaires – L’exemple de Montréal, de Paris – St-Hyacinthe et la langue française]

 

→ «À propos de parquement» [Querelle linguistique à Saint-Hyacinthe: faut-il dire stationnement comme le prétend Le Courrier ou parquement comme le suggère Le Clairon?]

 

edito_22novembre1929_400

22 nov 1929

← «Circulation, stationnement»[Le Règlement 389 – Ce qu’en pense la population – Où l’on paraît exagérer – Le stationnement et nos principales rues – Quelques suggestions]

edito_29novembre1929_400

29 nov 1929

→ «Ce mot “parquement”» [Où il apprit que le conseil municipal y tient – Il ne serait pas plus français pour cela – Un long article du Clairon– Le confrère parle des pays d’Europe, la France exceptée – Petits zigzags philologiques]

 

 

1929_13decembreClairon_700

13 déc 1929

←  «”Parquement” est français maintenant» [Querelle linguistique à Saint-Hyacinthe: faut-il dire stationnement comme le prétend Le Courrier ou parquement comme le suggère Le Clairon?]

 

1929_20decembreClaironA_350

20 déc 1929

→ «Un mot au Courrier» [À propos de la circulation automobile]

 

 

edito_20decembre1929_400

20 déc 1929

← «Nous y revenons» [À ce fameux mot «parquement», enfant chéri du conseil municipal et du Clairon – Tolérera-t-on ce barbarisme? – Ce qui se fit en France – Des citations de l’Officiel – À travers le Guide Michelin]

 

 

1929_27decembreClairon_700

27 déc 1929

→ «À propos de parquement» [Querelle linguistique à Saint-Hyacinthe: un lecteur propose remiser plutôt que stationner ou parquer ]

 

 

 

edito_3janvier1930_400

3 janv 1930

← «La subirons-nous?»[Cette absurdité linguistique qu’est parquement? – Où il semble bien que nos édiles aient l’intention de nous l’imposer, de gré ou de force – Une autre preuve que stationnement est le terme employé à Paris]

 

1930_31janvierClairon_350

31 janv 1930

→ «Une preuve concluante» [Les Français de la France en ont-ils à apprendre au Courrier?]

 

 

edito_7fevrier1930_400

7 fév 1930

← «Donc, revoici “Parquement”…» [Où Le Clairon reprend un débat que l’on croyait terminé – Un monsieur qui est aveugle, sourd et têtu – Comment il met, de nouveau, les pieds dans les plats – Documents : les siens et les nôtres]

 

 

1930_14fevrierClairon_700

14 fév 1930

→ «Une évolution vers le vrai» [Le rédacteur du Courrier dit maintenant qu’il n’a jamais écrit le mot «parc»]

 

 

edito_21fevrier1930_400

21 fév 1930

← «Parquement, toujours…»[De par la volonté d’un homme, tenace et têtu, qui a entrepris de répondre la langue française – Où Le Clairon veut-il en venir? Nous ne suivrons pas dans les à-côté – Nous revenons au débat essentiel]

 

edito_16mai1930_400

16 mai 1930

→ «Le ridicule» [Continue à nous poursuivre – De nouveau, on décore notre ville d’affiches où s’étalent les termes parquer et parquement– Quelle est la compétence particulière, en langue française, de notre conseil? ]

 

 

edito_19septembre1930_400

19 sept 1930

← «Parquement restera»[De par la volonté expresse des grammairiens de notre ville, fourvoyés dans la vie municipale – Les gladiateurs dans l’arène – Comment M. Guillet prouve le contraire de ce qu’il veut dire]

 

edito_24octobre1930_400

24 oct 1930

→ «M. Montpetit nous écrit»[À la suite de M. L’abbé Blanchard – M. Montpetit n’a pas de tendresse particulière pour parquement – S’en tenir à l’usage et employer stationnement – M. l’abbé O. Maurault – M. de Caix, autrefois des Débats]

 

1931_30janvierClairon_350

30 janv 1931

←  «Saint-Hyacinthe, citée à l’honneur» [La querelle linguistique se poursuit: Et précisément pour ce que M. Bernard déclarait devoir la couvrir de ridicule]

 

1931_13fevrierClairon_700

13 fév 1931

→ «Les Français ne connaissent rien» [La querelle linguistique se poursuit: M. Bernard, arbitre suprême de la langue française – Le snob de la rue Sainte-Anne]

 

 

1931_27fevrierClairon_350

27 fév 1931

← «Le cadeau d’Harry Bernard» [La querelle linguistique se poursuit: Une tactique qui n’a pas pris – Avant la politesse de convention, il y a le respect de soi-même]

 

 

1933_31marsClairon_400

31 mars 1933

→ «Observation de M. Asselin» [À propos du débat entre Olivar Asselin et Harry Bernard au sujet de la qualité de la langue écrite]

 

1937_avril2ClaiB_200

2 avril 1937

← «Notes et commentaires»  [À propos de la refrancisation proposée par le congrès de la langue française qui devrait aussi porter sur les prénoms comme Willie ou Harry!]

 

1937_mai28Clai_200

28 mai 1937

→ «Notes et commentaires» [Divers propos et notamment sur les impressions de Bernard sur la ville de Saint-Hyacinthe et sur le prénom anglophone de Bernard]

 

edito_4juin1937B_350

4 juin 1937

← «Cornichonnneries du Clairon» [Du prénom du directeur du Courrier et de l’opinion de Thomas Poulin à propos des articles anonymes, etc.]

 

 

edito_27juin1941_350

27 juin 1941

→ «Une saloperie» [ C’est celle du conseil municipal, consacrant l’anglicisation à Saint-Hyacinthe – Les nouvelles plaques indicatrices de nos rues – Les droits du français méprisés, en raison de l’esprit de parti – Le maire de notre ville, qui est aussi ministre de la Voirie, songerait à répandre dans la province l’anglicisation dont il fait l’expérience chez nous ]

 

1941_juillet4Clai_350

4 juil 1941

←  «Crise d’anglophobie» [De l’anglophobie de Bernard qui réagit contre l’emploi par la cité de Saint-Hyacinthe de panneaux de signalisation indiquant STOP]

 

1941_novembre14Cdsth_350

14 nov 1941

→ «En marge des événements: “M. Bouchard et sa ville française”, “De maire à maire”» [De la présence du panneau STOP dans une ville française comme Saint-Hyacinthe et des remarques du maire de Québec à l’endroit du plan d’aide aux chômeurs de T.-D. Bouchard]