«Cette “Jeune captive” qui était de petite vertu»

Récente projection du film Le Souffle de la liberté, qui porte sur la vie d’André Chénier. On y rappelle l’exécution du poète sous la Terreur et la jeune femme qu’il immortalisa par les vers de La Jeune captive. Inspiratrice d’André Chénier : c’était Aimée de Franquetot de Coigny, épouse du marquis André-Hercule de Fleury.

lit_28aout1968_400