«Avec Le Clairon d’Yves Michaud»

edito_21fevrier1958B_350

Courrier 21 fév 1958

edito_21fevrier1958C_350

21 fév 1958

← «Le journal par excellence de la ville et de la région» [Selon l’Audit Bureau of Circulation, Le Courrier  a un tirage de 5837 copies tandis que  Le Clairon maskoutain ne rejoint que 3500 lecteurs ]

 

→ «Le tableau de chasse est aussi beau que celui de la semaine dernière» [Nouvelle liste d’informations non couvertes par Le Clairon maskoutain ]

 

 

 

1958_fevrier27ClaiA_750

Clairon 27 fév 1958

← «Et voilà que le bal recommence»[En ce début de campagne électorale fédérale, Yves Michaud se désole de voir Bernard reprendre les mêmes tactiques d’un journalisme malhonnête et irrespectueux]

 

1958_fevrier27ClaiC_750

27 fév 1958

→ «Si le ridicule tuait…»[Devant les vantardises de Bernard qui prétend que  Le Courrier est meilleur que Le Clairon maskoutain, Michaud présente quelques faits tirés des résultats des concours dévoilés lors du congrès des Hebdos de 1957]

 

 

 

edito_28fevrier1958B_750

28 fév 1958

← «Le Clairon  manque toujours les plus importantes» [ Sauf pour quelques inévitables scoops,  Le Courrier donne beaucoup plus de nouvelles que  Le Clairon maskoutain]

 

edito_7mars1958B_350

7 mars 1958

→ «Tire son plomb à l’eau» [ Le Clairon maskoutain devrait s’attaquer au candidat conservateur plutôt qu’au rédacteur du  Courrier]

 

 

 

 

edito_11avril1958B_350

11 avril 1958

← «Réflexions sans malice» [Bernard, sous le pseudonyme de “L’homme dans la coulisse”, analyse les articles du Clairon maskoutain sur la campagne électorale fédérale du 31 mars]

 

1958_avril17Clai_750

17 avril 1958

→ «Quelle attitude prendrons-nous?»[De l’acharnement du  Courrier à dénigrer le député provincial libéral René Saint-Pierre, alors que la politique aveugle et partisane n’a plus sa place selon Michaud]

 

 

 

edito_18avril1958B_350

18 avril 1958

← «Réflexions sans malice» [Suite des propos de la semaine précédente au sujet des articles du “petit Michaud”]

 

 

edito_2mai1958B_350

2 mai 1958

 

→ «Réflexions sans malice» [Bernard laisse entendre que Yves Michaud aurait admis que la campagne systématique de dénigrement menée par Bernard contre l’ex-député Fontaine aurait contribué à la défaite de ce dernier aux élections de 1957]

 

1958_mai22Clai_750

22 mai 1958

← «Nous rompons le silence»[Devant la campagne systématique de dénigrement de Bernard, Michaud se voit obligé de répondre]

 

1958_mai29Clai_750

29 mai 1958

→ «Les filous politiques»[Michaud relate les attaques du député Saint-Pierre contre ce qu’il a appelé les filous d’élections qui avaient appuyé le candidat conservateur]

 

 

 

edito_30mai1958C_350

30 mai 1958

← «Réflexions sans malice» [ Des injures d’Yves Michaud adressées au directeur du Courrier]

 

 

1958_juin5Clai_750

5 juin 1958

→  «Les bandits d’élections»[Michaud revient sur les élections de juin 1956 alors que le député Saint-Pierre était élu malgré les bandits d’élections de l’Union nationale]

 

 

 

edito_6juin1958A_350

6 juin 1958

← «À quelle enseigne logent les filous d’élections? » [ Michaud du Clairon,  tout comme René Saint-Pierre, député libéral à l’Assemblée législative, laissent planer des doutes de corruption électorale. Ils ne nomment personne, mais invectivent le directeur de notre journal. Qu’ils amènent des preuves]

 

 

1958_juin12Clai_750

12 juin 1958

→ «Incroyable…mais vrai»[Michaud se scandalise du fait que la Chambre de commerce de Saint-Hyacinthe ait été obligée de solliciter l’appui du représentant de l’Union nationale du comté, Gilles Chartier, afin d’obtenir un octroi pour leur congrès]

 

 

edito_19juin1958B_350

19 juin 1958

← «Réflexions sans malice» [Une comparaison des tirages du  Courrier et du  Clairon maskoutain qui favorise nettement le premier]

 

 

 

1958_juin26Clai_750

26 juin 1958

→ «Les raisons d’une haine»[Selon Michaud, Bernard lui est hostile parce qu’au dernier congrès des Hebdos, Le Clairon maskoutain et lui-même auraient déclassé Le Courrier et Bernard]

 

edito_10juillet1958B_350

10 juil 1958

← «Réflexions sans malice» [Les prix remportés par Le Courrier et  Le Clairon maskoutain et leur tirage respectif]

 

 

 

1958_juillet31Clai_1000

31 juil 1958

→ «Le grand prix des Hebdos au Clairon: Proclamé le meilleur journal de l’année»[Décrochant le trophée Louis-Francoeur et devançant Bernard une deuxième année de suite,  Michaud se voit ainsi récompensé par ses confrères]