«Problème grave et qui presse : celui des “Pavillons Bois-Joli”»

D’un projet d’une institution maskoutaine pour accueillir des enfants en difficulté

edito_14mai1969_600