Tags

Related Posts

Share This

«Réflexions sans malice»

Bernard, sous le pseudonyme de “L’homme dans la coulisse”, se lance dans la bataille électorale en vue des élections du 31 mars 1958, en poursuivant ses critiques contre l’ancien député libéral Jos. Fontaine.
hb_21fev58z