«Surplus “soufflé”»

C’est ce que paraît être celui de la centrale municipale – Si nous avions un véritable bilan – Le pompage de l’eau et l’éclairage municipal coûtent plus cher qu’il ne se devrait – Comment un surplus peut fondre entre les doigts

edito_31janvier1936_350