«Ce mot “parquement”»

Il faudrait qu’il disparaisse des affiches dans nos rues – Le mot stationnement est celui qui s’impose – À travers les dictionnaires – L’exemple de Montréal, de Paris – Saint-Hyacinthe et la langue française

edito_15novembre1929_400